« …  Il était arrivé à ce moment de la vie, variable pour tout homme, où l’être humain s’abandonne à son démon ou à son génie, suit une loi mystérieuse qui lui ordonne de se détruire ou de se dépasser. »

(Marguerite Yourcenar, Mémoires d’Hadrien)

Advertisements